Un réseau Scientifique au service de l'Innovation et de l'architecture

En s’intéressant à des milieux disruptifs, le réseau « ARCHES » souhaite principalement développer un projet partenarial offrant une réponse élargie aux évolutions actuelles du métier d’architecte ou d’ingénieur en faveur d’un développement urbain plus durable. Notre « Habitat » peut en effet jouer un rôle déterminant pour faire émerger de nouvelles formes de solidarités permettant, au quotidien, de concilier préservation de l'environnement, efficience économique et équité sociale. Une démarche ouverte à des disciplines différentes, tout en étant pleinement intégrée aux pratiques professionnelles, devrait permettre de répondre aux défis qui se posent avec urgence.

Six Groupes de Travail Thématiques regrouperont les partenaires plus particulièrement intéressés par l’un ou l’autre sujet abordé :

  • 4 Groupes de Travail portant sur les environnements extrêmes : 
- GT « Innovation et Architecture pour la Mer » animé par l'entreprise COMEX et l'Ecole d'Architecture de Strasbourg
- GT « Innovation et Architecture pour l'Espace », animé par l’Ecole d’Architecture de Paris Val-de-Seine
- GT « Architecture des climats (très) froids », animé par l'INSA de Strasbourg
- GT « Architecture des climats (très) chauds », animé par l’Ecole d’Architecture de Bordeaux 

  • 2 Groupes de Travail portant sur des probématiques transversales :
- GT « Ambiances », animé par le laboratoire « Ambiances Architectures Urbanités » et par l’Ecole d’Architecture de Nantes
- GT « Utopies », animé par l'association ARESO et par l’Ecole d’Architecture de Toulouse

Des Actions De Préfiguration De Projets De R&D

  • Dépôt d’une proposition ANR MSREI et/ou COST en 2018 ou 2019. Le programme COST, tout comme celui de l’ANR a pour objet la mise en réseau des communautés scientifiques en Europe. Son objectif consiste à renforcer la recherche scientifique et technique par le soutien à la coopération entre chercheurs européens et internationaux. Ce programme ne finance pas d'activités de recherche, mais seulement des activités de mise en réseau : conférences, colloques, visites scientifiques, … Ils pourraient constituer un complément financier du RST soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication. A noter que ce programme est ouvert à toutes les disciplines selon un processus de soumission / évaluation entièrement « bottom-up » (sans thématique prédéfinie par le programme).
  • Dépôt en 2020 d’un projet européen H2020 faisant suite au financement COST et/ MSREI,
  • Appui technique et scientifique du réseau scientifique « ARCHES » aux partenaires du Solar Decathlon Middle East 2018 à Dubai, ainsi que de manière générale aux travaux déjà engagés au sein des partenaires, comme les deux travaux de recherches conduits à l’ISU par exemple,
  • Appui scientifique des partenaires du réseau à l’encadrement de doctorants traitant des problématiques mises en avant, y compris pour la recherche de financement CIFRE ou autres, y compris via le Ministère de la Culture.

Des Actions D’innovation Ouverte

Des actions d’innovation ouverte par la mise en place d’une plateforme d’innomédiation « ASSEMBL ». Cette plateforme d’innovation ouverte devrait être développée en lien avec ETALAB et Bluenov. Cette plateforme d’innovation ouverte d'intelligence collective a pour objet d’assurer l’évolution progressive de l’écosystème partenarial par la digitalisation de certaines étapes du processus d’innovation (idéation, problem solving, crowdsourcing) des organisations partenaires. C’est l’objet majeur de cette action qui est un catalyseur de la fabrique de l’innovation collective et ouverte. A terme, grâce à la mise en place de cette plateforme d’intermédiation, nous souhaitons faire éclore un modèle d’innovation et des organisations plus transparentes, adaptables, décentralisées et ouvertes. Ceci afin de mieux tirer parti des connaissances disponibles dans notre écosystème, d’accélérer et de stimuler l’innovation ouverte. Le réseau « ARCHES » pourra animer et exploiter un espace dédié de cette plateforme au profit de la thématique des architectures en milieux extrêmes. La combinaison entre l’écosystème partenarial formé au travers du réseau scientifique thématique « ARCHES », notre philosophie fondatrice d’innovation ouverte et la digitalisation en cours via une logique de plateforme d’intermédiation devrait permettre à terme de réduire les coûts des activités de recherches, de développement et d’innovation, de favoriser les partenariats publics et privés à forte valeur ajoutée, d’exploiter au mieux les dynamiques produites par l’écosystème du réseau. En complément, il est important de susciter « l’émulation systémique » nécessaire à la dynamique du réseau. Les nombreuses occasions de partager les savoirs font pleinement partie des acteurs du réseau.

Le réseau « ARCHES » accompagnera les échanges entre enseignants, entre étudiants, ou avec les chercheurs. En soutien, une plateforme numérique d’échange d’informations et de travail collaboratif de type « Agora » sera mise en place pour créer un lieu-carrefour où les savoirs peuvent se « co-construire ». Des espaces d’échange ou de travail collaboratifs seront ainsi ouverts et mis à la disposition des enseignants, des étudiants et d’experts extérieurs.

Un site web sera donc créé sous le lien : www.arches.archi.fr. Ce site web rassemblera par ailleurs l’ensemble des productions du réseau, ainsi qu’un moteur de recherche bibliographique à partir de notre base de données bibliographiques.

Des doctorats et habilitations à diriger des recherches en cours