Un réseau Scientifique au service de l'Innovation et de l'architecture

Six Groupes de Travail Thématiques regrouperont les partenaires plus particulièrement intéressés par l’un ou l’autre sujet abordé :

  • 4 Groupes de Travail portant sur les environnements extrêmes : 
- GT « Innovation et Architecture pour la Mer » animé par l'entreprise COMEX et l'Ecole d'Architecture de Strasbourg
- GT « Innovation et Architecture pour l'Espace », animé par l’Ecole d’Architecture de Paris Val-de-Seine
- GT « Architecture des climats (très) froids », animé par l'INSA de Strasbourg
- GT « Architecture des climats (très) chauds », animé par l’Ecole d’Architecture de Bordeaux 

  • 2 Groupes de Travail portant sur des probématiques transversales :
- GT « Ambiances », animé par le laboratoire « Ambiances Architectures Urbanités » et par l’Ecole d’Architecture de Nantes
- GT « Utopies », animé par l'association ARESO et par l’Ecole d’Architecture de Toulouse

En s’intéressant à des milieux disruptifs, le réseau « ARCHES » souhaite principalement développer un projet partenarial offrant une réponse élargie aux évolutions actuelles du métier d’architecte ou d’ingénieur en faveur d’un développement urbain plus durable. Notre « Habitat » peut en effet jouer un rôle déterminant pour faire émerger de nouvelles formes de solidarités permettant, au quotidien, de concilier préservation de l'environnement, efficience économique et équité sociale. Une démarche ouverte à des disciplines différentes, tout en étant pleinement intégrée aux pratiques professionnelles, devrait permettre de répondre aux défis qui se posent avec urgence.

Au cours des trois premières années, notre réseau s’engage à développer les 4 actions suivantes :

1- Des actions pédagogiques

En faveur des étudiants de Licence, Maîtrise ou Doctorat des partenaires du réseau, nous poursuivrons l’ouverture de la Master classe initiée à l’ENSAS aux autres partenaires du réseau, voire duplication sur d’autres territoires, notamment, comme déjà évoqué, en Floride au profit des étudiants du Florida Institute of Technology. Ce point constituera une priorité du réseau compte tenu de l’intérêt pédagogique que nous avons pu retirer jusqu’à présent. Les temps pédagogiques générés autour de cette mater-classe nous apparaissent particulièrement essentiel à la dynamique entre les partenaires du réseau, car ils suscitent les échanges entre enseignants, entre étudiants, entre chercheurs, ou avec des experts de différents milieux publics ou privés. Les nombreuses occasions offertes grâce à cette master classe de partager les savoirs des différentes disciplines font pleinement partie de notre stratégie de diffusion et de valorisation interne.

L’organisation en Régions de cours théoriques, de présentations d’exemples qui seront apportées par les enseignants du réseau scientifique, de travaux collaboratifs et transdisciplinaires entre étudiants et experts sous forme de travaux thématiques en groupes, d’ateliers projets, de workshops ou de séminaires, de visites de prototypes, …, en lien avec les partenaires du réseau,

La création d’une journée annuelle des doctorants pour soutenir le développement de la formation continue par la recherche. Cette journée sera ouverte à de futurs partenaires du réseau. Comme c’est le cas pour le RST Espace rural-Projet spatial, nous souhaitons soutenir la formation doctorale via les dispositifs qui seront offerts, à savoir, master classe, cours théoriques en régions, le colloque trisannuel, solar decathlon, …

L’organisation tous les 3 ans d’un colloque national pour présenter les actions réalisées (état de l’art, plateforme d’innovation ouverte, formations, projets, expérimentations, travaux de recherches ou de mémoires, …). Le cumul des travaux présentés conduira à la publication d’un ouvrage qui sera diffusé par l’ENSAS et ses partenaires.

2- Des actions de préfiguration de projets de R&D

  • Dépôt d’une proposition ANR MSREI et/ou COST en 2018 ou 2019. Le programme COST, tout comme celui de l’ANR a pour objet la mise en réseau des communautés scientifiques en Europe. Son objectif consiste à renforcer la recherche scientifique et technique par le soutien à la coopération entre chercheurs européens et internationaux. Ce programme ne finance pas d'activités de recherche, mais seulement des activités de mise en réseau : conférences, colloques, visites scientifiques, … Ils pourraient constituer un complément financier du RST soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication. A noter que ce programme est ouvert à toutes les disciplines selon un processus de soumission / évaluation entièrement « bottom-up » (sans thématique prédéfinie par le programme).
  • Dépôt en 2020 d’un projet européen H2020 faisant suite au financement COST et/ MSREI,
  • Appui technique et scientifique du réseau scientifique « ARCHES » aux partenaires du Solar Decathlon Middle East 2018 à Dubai, ainsi que de manière générale aux travaux déjà engagés au sein des partenaires, comme les deux travaux de recherches conduits à l’ISU par exemple,
  • Appui scientifique des partenaires du réseau à l’encadrement de doctorants traitant des problématiques mises en avant, y compris pour la recherche de financement CIFRE ou autres, y compris via le Ministère de la Culture.

3- Des actions d’innovation ouverte

Des actions d’innovation ouverte par la mise en place d’une plateforme d’innomédiation  « ASSEMBL ». Cette plateforme d’innovation ouverte devrait être développée en lien avec ETALAB et Bluenov. Cette plateforme d’innovation ouverte d'intelligence collective a pour objet d’assurer l’évolution progressive de l’écosystème partenarial par la digitalisation de certaines étapes du processus d’innovation (idéation, problem solving, crowdsourcing) des organisations partenaires. C’est l’objet majeur de cette action qui est un catalyseur de la fabrique de l’innovation collective et ouverte. A terme, grâce à la mise en place de cette plateforme d’intermédiation, nous souhaitons faire éclore un modèle d’innovation et des organisations plus transparentes, adaptables, décentralisées et ouvertes. Ceci afin de mieux tirer parti des connaissances disponibles dans notre écosystème, d’accélérer et de stimuler l’innovation ouverte. Le réseau « ARCHES » pourra animer et exploiter un espace dédié de cette plateforme au profit de la thématique des architectures en milieux extrêmes. La combinaison entre l’écosystème partenarial formé au travers du réseau scientifique thématique « ARCHES », notre philosophie fondatrice d’innovation ouverte et la digitalisation en cours via une logique de plateforme d’intermédiation devrait permettre à terme de réduire les coûts des activités de recherches, de développement et d’innovation, de favoriser les partenariats publics et privés à forte valeur ajoutée, d’exploiter au mieux les dynamiques produites par l’écosystème du réseau. En complément, il est important de susciter « l’émulation systémique » nécessaire à la dynamique du réseau. Les nombreuses occasions de partager les savoirs font pleinement partie des acteurs du réseau. 

Le réseau « ARCHES » accompagnera les échanges entre enseignants, entre étudiants, ou avec les chercheurs. En soutien, une plateforme numérique d’échange d’informations et de travail collaboratif de type « Agora » sera mise en place pour créer un lieu-carrefour où les savoirs peuvent se « co-construire ». Des espaces d’échange ou de travail collaboratifs seront ainsi ouverts et mis à la disposition des enseignants, des étudiants et d’experts extérieurs. 

Un site web sera donc créé sous le lien : www.arches.archi.fr. Ce site web rassemblera par ailleurs l’ensemble des productions du réseau, ainsi qu’un moteur de recherche bibliographique à partir de notre base de données bibliographiques.

4- Des actions de communication et de diffusion des connaissances 

Des actions de communication en France ou à l’international et de diffusion des connaissances :

  • Via le Space Forum et la Coupe Morpheus. La Morpheus Cup (http://www.morpheuscup.com) est un Championnat unique d'universités et d’écoles en Europe. L'événement vise à rassembler des jeunes étudiants de différents milieux académiques et différentes cultures pour participer à un laboratoire d'innovation créé par des industriels de premier plan. La master classe ou les autres workshops internes organisés par les partenaires du réseau alimenteront en projets ce concours.
  • Via la Fondation Jacques Rougerie qui organise chaque année un concours international d’architecture (http://www.jacquesrougeriecompetition.com). Trois prix sont attribués : « Innovation et Architecture pour la Mer », « Innovation et Architecture pour l'Espace », « Architecture & Problématique de la Montée du Niveau des Océans ». La master classe ou les autres workshops internes organisés par les partenaires du réseau alimenteront en projets ce concours. 
  • La participation à des salons comme celui du Space Forum au Luxembourg (http://www.spaceforum.com) ou le Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) de Paris-Le Bourget (https://www.siae.fr).
  • La création d’un site web sous le lien www.arches.archi.fr.  Ce site web comprendra les productions en cours, et surtout la plateforme d’innovation ouverte.